Voyager avec votre voiture électrique ?

Mais oui ! Avec un peu de préparation, vous pouvez même descendre dans le sud en une seule journée. Au lac de Garde, en Italie, par exemple. Bien que chaque voiture soit différente, nous avons répertorié quelques conseils utiles pour ceux qui voyagent en Europe.

Même si le nombre de points sur les cartes de couverture des bornes de recharge européennes continue d’augmenter régulièrement, certains pays ont encore plus d’efforts à faire que d’autres. Plus vous descendez vers le sud, mieux vous devez être préparé. En Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Scandinavie, il y a suffisamment de bornes de recharge disponibles.

Cartes de localisation : combinez différentes sources

Aucune carte ne reprend toutes les bornes de recharge, ce serait trop facile. Un conducteur de véhicule electrique expérimenté raconte qu’il utilise toujours deux cartes : Plugsurfing et NewMotion. Elles répertorient les plus de 150 000 points de recharge publics de deux cartes de recharge populaires. Les bornes de recharge des hôtels et des entreprises ne sont pas indiquées. Sur Booking.com, vous pouvez choisir dans équipements la rubrique bornes de recharge VE. Ceux qui roulent en Tesla disposent d’un réseau supplémentaire de bornes de recharge.

Avant de partir, téléchargez les applications suivantes sur votre smartphone : A better Routeplanner, EV Charging by NewMotion, Smoov et Chargemap.

Distances : au moins trois recharges par jour

Partez avec une batterie pleine. Selon notre conducteur de VE expérimenté, avec une autonomie de plus de 400 km, vous pouvez parcourir jusqu’à 1 200 km par jour. Si votre autonomie est supérieure à 300 km, vous pouvez parcourir 800 km par jour. Prévoyez une marge de sécurité de 70 km pour les bornes de recharge défectueuses ou non disponibles, afin de pouvoir vous rendre jusqu’à une autre borne de recharge rapide si nécessaire. Comptez au moins trois recharges quotidiennes. Prévoyez les arrêts au moment de prendre un petit-déjeuner, un repas de midi ou une collation afin de perdre le moins de temps possible.

Autonomie : test et mesure

Lors d’un long trajet sur autoroute, une voiture électrique consomme plus que d’habitude. Activez le régulateur de vitesse et roulez à 110 km/heure pour adopter le style de conduite le plus économique. Faites un essai d’au moins 50 km au préalable, par beau temps et avec la charge que vous allez transporter. Tenez compte de la consommation supplémentaire causée par la climatisation et laissez la remorque à la maison, car elle augmente la consommation de 50 %. Essayez votre carte de recharge et une borne de recharge rapide si vous n’en avez pas encore l’habitude. Assurez-vous également que votre batterie a refroidi. C’est une condition nécessaire pour une recharge rapide par temps chaud.

Carte de recharge

Emportez plusieurs cartes de recharge internationales pour maximiser votre couverture. Ensemble, Plugsurfing et NewMotion offrent le plus grand réseau d’Europe : plus de 150 000 points de recharge. Faites-en la demande au moins trois semaines avant le départ.

La recharge ne peut se faire que via l’application ou la carte de recharge. Gardez toujours la carte de recharge physique à portée de main en cas de problème avec l’application. D’ailleurs, c’est toujours plus rapide avec la carte.

Borne de recharge

De nombreux parkings d’autoroutes n’ont (toujours) pas de signalisation indiquant la présence d’un chargeur rapide. Il faut vraiment être très attentif, car il n’est pas toujours possible de faire demi-tour.
En cas de problème technique, appelez le numéro d’urgence affiché sur la borne (il n’y a pas de personnel de comptoir informé disponible). Si possible, passez à une autre borne de recharge pour gagner du temps. Évitez les bornes ordinaires ou l’utilisation d’une carte de crédit, c’est plus fastidieux. Presque toutes les bornes de recharge rapide fonctionnent avec Plugsurfing et NewMotion.

Une borne de recharge rapide de 100 kWh a généralement une puissance moindre parce que la voiture elle-même ne permet pas cette puissance ou parce que la puissance électrique n’est pas suffisante. Contentez-vous d’une puissance de 50 kWh. Comptez 45 minutes pour une recharge de 80 %.

Le coût d’une recharge rapide peut s’avérer assez élevé. Veillez donc à partir avec une batterie pleine et, si possible, rechargez votre voiture à l’hôtel à un tarif bien inférieur, parfois même gratuitement. Vous voyagez dans une région montagneuse ? Générez de l’électricité supplémentaire grâce au freinage régénératif (frein moteur). Votre voiture utilise alors le moteur électrique comme une dynamo, convertissant le mouvement en électricité (au lieu de chaleur) tout en freinant la voiture. La batterie stocke l’énergie générée, ce qui augmente considérablement l’autonomie du véhicule.

Planification

Au moment de votre départ et à chaque arrêt, planifiez déjà la recharge suivante à une station de recharge rapide et combinez-la avec vos pauses et vos repas. Choisissez un hébergement disposant d’une borne de recharge (à proximité). Un petit hôtel vous permettra peut-être de recharger la nuit sur une prise normale. Emportez les deux câbles de recharge fournis (pour les bornes de recharge normales et les prises de courant) et bloquez-les via le tableau de bord (voir le manuel) pour éviter le vol.

Planificateur d'itinéraire en ligne 

En fonction de votre voiture, de votre point de départ et de votre destination, l’outil établit un itinéraire.
Par exemple : avec une Audi E-tron 50 Quattro de Hasselt à Garde (Italie). Vous recevez un itinéraire, une carte avec l’indication des stations de recharge, des hôtels et des campings.

  • 13 heures, 29 minutes
  • Départ : 8 h
  • Arrivée : demain à 21 h 29
  • Distance : 1 080 km
  • Temps de recharge total (7 sessions) : 3 heures, 17 minutes

Source : Reisroutes.
Attention : au moment où vous partez en voyage, les informations recueillies par la rédaction peuvent déjà
être quelque peu dépassées. Soyez attentif aux changements, même s'il s'agit généralement d'améliorations.

22 juin 2022